La sagesse de l'ecuyer La sagesse de l'ecuyer
La sagesse de l'ecuyer
La sagesse de l'ecuyer

La sagesse de l'ecuyer

À propos

Et si la pratique d'un métier était aussi un parcours initiatique, un chemin vers la connaissance de soi et du monde ? Jour après jour il fallait absorber les chocs et la percussion qui ébranlaient notre assise, se transmettaient à nos membres, parasitant nos indications de direction.
Cette ascèse s'imposait pendant des dizaines d'années. Jusqu'à ce qu'on puisse faire ce constat : " le cheval et moi ne bougeons plus séparément mais ensemble ". Pris l'un par rapport à l'autre, nous sommes immobiles. C'est le début de la " centaurisation ". Nous sommes " avec nos chevaux ". De cette position fonctionnelle, attitude travaillée et acquise, va dépendre le développement du cavalier et du dressage qu'il élabore.
Elle détermine l'équilibre de la masse dont elle déplace le centre de gravité en fonction des airs et des allures recherchés. A ce stade, on atteint le niveau de l'art et le véritable bonheur équestre. L'usage des mains et des jambes n'a plus qu'une valeur subsidiaire.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités

  • EAN

    9782915543117

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    105 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    96 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty